Dossier de presse du 9 avril 2014

Avis de convocation aux médiasCompteurs « intelligents » : des clients lésés témoignent devant la Régie de l’énergie

MONTRÉAL, le 8 avril 2014 /CNW Telbec/ – Le collectif citoyen Refusons les Compteurs convoque les représentants des médias à l’occasion de l’ouverture des audiences de la Régie de l’énergie portant sur la 2e phase de déploiement des compteurs « intelligents » d’Hydro-Québec.

Un nombre record de 442 témoignages accablants pour Hydro-Québec ont été déposés à la Régie de l’énergie dont 25 % rapportent des symptômes invalidants apparus depuis l’installation des nouveaux compteurs émetteurs de radiofréquences.

La majorité des témoignages font état de harcèlement par des employés et des sous-traitants d’Hydro-Québec envers les clients ayant exprimé un refus légitime. Des clients lésés témoigneront devant les médias avant d’assister aux audiences.

Quand: le 9 avril 2014 à 8 h 30
Où: devant le 800, rue du Square-Victoria, Montréal

Une grande manifestation nationale contre les compteurs émetteurs de radiofréquences aura lieu ce samedi 12 avril à 12 h au Square-Victoria de Montréal.

SOURCE Refusons les Compteurs

Extraits de témoignages déposés à la Régie de l’énergie

Tableau synthèse des témoignages déposés au dossier R-3863-2013

________

Inventaire des diverses formes d’expression de refus et comportement du Distributeur face à l’expression de ces refus. Observations écrites déposées au dossier R-3863-2013

Introduction

Dans un document intitulé « Demande de renseignements no 1 de la Régie au Distributeur » la Régie de l’énergie demande à Hydro-Québec de fournir les renseignements suivants :

«La Régie constate l’existence de consommateurs qui manifestent leur volonté de n’accepter ni un compteur de nouvelle génération, ni de payer pour l’option de retrait.

6.1 Malgré l’affirmation du Distributeur voulant qu’il n’y ait pas de registre ou de suivi sur ce type de demandes, veuillez fournir une estimation du nombre de demandes de ce type.

6.2 Veuillez préciser les instructions qui sont données aux installateurs de compteurs quand ils constatent sur les lieux d’installation l’expression physique, écrite ou verbale d’un non consentement ou d’un refus d’installation d’un CNG.» Dossier : R-3863-2013, Demande de renseignements no 1 de la Régie au Distributeur, 29 janvier 2014, page 9

Le Distributeur ne fait jamais mention dans ses rapport de suivi trimestriels de l’existence d’un nombre élevé d’Avis de non-consentement, de l’existence de plusieurs dizaines de Mises en demeure, d’un nombre impressionnant de Refus tacites observés sur le terrain et de cas assez largement médiatisés dans les journaux locaux et sur Internet de compteurs « bloqués ou barricadés » intentionnellement pour empêcher le remplacement.

Hydro-Québec (HQ) estime à 0.3% le taux de refus en ne tenant compte que des Compteurs non communicants (CNC) installés et non pas du nombre total de demandes d’Options de retrait auxquelles devraient s’ajouter les Avis de non-consentement et les Mises en demeure et par dessus tout, le nombre de compteurs qu’HQ ne réussit toujours pas à installer même après plusieurs tentatives auprès des clients.

Les rapports de suivi trimestriels publiés par Hydro-Québec ne mentionnent rien sur l’opposition citoyenne qui est pourtant bien réelle et qui a cependant été largement rapportée dans médias conventionnels de même que sur Internet.

Devant ce manque de transparence, nous avons pris la peine de faire quelques demandes d’accès à l’information afin de pouvoir valider les chiffres allégués par le Distributeur. Toutes les lettres de réponse du Distributeur sont reproduites en annexe et nous vous invitons à les lire avec attention afin que vous puissiez juger du degré de bonne foi du Distributeur.

Les formes de refus dont il faut tenir compte pour avoir un portrait complet et réaliste de la situations sont les suivants :

  1. Avis de non-consentement parvenus par courrier recommandé à la direction d’Hydro-Québec-Distribution
  2. Mises en demeure parvenus par courrier recommandé à la direction d’Hydro-Québec-Distribution
  3. Refus tacites observés sur le terrain
  4. Compteurs « bloqués ou barricadés » intentionnellement pour empêcher le remplacement.
  5. Option de retrait offerte par le Distributeur

Hydro-Québec ne respecte aucune de ces diverses formes de refus et s’obstine à proposer à ses clients une Option de retrait inéquitable, discriminatoire et inapplicable pour la plupart des clients qui voudraient pouvoir exercer une réelle liberté de choix.

À la lumière de nos considérations, force est d’admettre que l’Option de retrait est sans aucun doute le pire indicateur du taux de refus qui puisse être pris en compte en raison du peu d’avantages réels qu’elle représente aux yeux des clients.

Plusieurs témoignages déposés sur le site de la Régie de l’énergie dans le présent dossier illustrent et confirment que les compteurs émetteurs de radiofréquences font l’objet de Refus tacites, d’Avis de non consentement et de Mises en demeure souvent motivées par l’apparition de symptômes et malaises sérieux apparus depuis l’installation des compteurs émetteurs de radiofréquences par Hydro-Québec.

Plusieurs témoignages font aussi état d’incidents malheureux et de comportements discutables de la part des installateurs et des préposés à la clientèle. Comportements qui sont vécus par plusieurs comme des pressions indues, du chantage ou du harcèlement.

Nous allons exposer les diverses formes de refus que nous avons pu observer et faire part des réactions du Distributeur, de ses employés et de ses mandataires face à ces refus qui nous ont été rapportées.

( pour lire la version intégrale du document et avoir accès aux copies numérisées des lettres obtenues par demande d’accès à l’information, cliquer ici )

________________________

Au mois d’avril 2014, deux manifestations ont été organisées à Montréal

Détail des activités

9 avril 2014

(petite) Manifestation pour marquer le début des audiences de la phase 2-3

La phase 1 du déploiement des compteurs « intelligents » qui couvre le Grand Montréal n’est pas encore complétée. Les audiences pour l’approbation de la phase 2-3 du projet qui concerne le reste de la province débutent le 9 avril 2014.
Le mouvement Refusons les compteurs organise dans un premier temps une petite manifestation matinale devant les bureaux de la Régie de l’énergie pour souligner le début des audiences.
Les médias seront convoqués à un point de presse et nous ferons valoir les points suivants:

  • Il est choquant qu’un seul commissaire non-élu ait le pouvoir de décider à lui seul du sort de toute la population du Québec.
  • Le tribunal de la Régie de l’énergie est une tribunal administratif qui n’a aucune autorité en matière d’environnement, de santé publique ni de droit de la personne.
  • Plusieurs témoignages déposés sur le site de la Régie de l’énergie confirment que les compteurs émetteurs de radiofréquences font l’objet d’un nombre important de refus formels et de mises en demeure souvent motivés par l’apparition de symptômes et malaises sérieux apparus depuis l’installation des compteurs électropolluants. Hydro-Québec, malgré les évidences, s’évertue à nier l’existence de ces refus.

* * *

12 avril 2014

GRANDE MANIFESTATION NATIONALE

Marche pour réclamer un décret gouvernemental mettant fin au déploiement

Le mouvement Refusons les compteurs invite tous les citoyens apposés à l’installation des nouveaux compteurs émetteurs de radiofréquences ( RF) à une grande manifestation nationale samedi le 12 avril 2014 à Montréal pour demander au gouvernement du Québec d’imposer par décret l’arrêt du déploiement des compteurs «intelligents» comme cela a été fait pour la fermeture définitive de la centrale Gentilly-2.

Déroulement de l’événement:

12h00 : Rendez-vous devant la Régie de l’énergie (Square Victoria) Point de départ de la marche.

1ère étape : Marche jusqu’au siège social d’Hydro-Québec (coin René Lévesque et St-Urbain)

2ème étape : Marche jusqu’au bureau de la (ou du) premier(ère) Ministre (coin Université et Sherbrooke), Conseil exécutif, 770, rue Sherbrooke Ouest, Montréal


Le tribunal administratif de la Régie de l’énergie n’a aucune autorité en matière d’environnement, de santé publique ni de droit de la personne.

Hydro-Québec n’a tenu aucun compte des refus formels et mises en demeure de retirer sans condition les compteurs électropolluants. Les dirigeants d’Hydro-Québec demeurent toujours insensibles aux témoignages de nombreuses personnes victimes de symptômes et malaises sérieux apparus depuis l’installation des compteurs RF.

La décision de stopper le déploiement des compteurs « intelligents » appartient au gouvernement qui peut agir par décret comme cela a été fait pour la fermeture définitive de la centrale Gentilly-2. Voilà donc pourquoi nous irons porter notre requête au bureau de la (ou du) premier(ère) Ministre.

________________
Le mouvement Refusons les compteurs réclame un moratoire immédiat au déploiement des compteurs émetteurs de radiofréquences, le retrait sans frais des compteurs RF déjà installés et la possibilité de garder les anciens compteurs électromécaniques.

www.refusonslescompteurs.wordpress.com

2 Commentaires

2 réflexions sur “Dossier de presse du 9 avril 2014

  1. Valérie Turmel

    Mais aujourd’hui fin octobre 2014, qu’arrive-t-il vraiment? Ma voisine qui a affiché clairement avec vos pancarte son refus, est revenu de son travail pour constater qu’hydro était passé à son inssu pour installer un compteur intelligent. Je serais sans doute la prochaine…Que pouvons-nous faire? Est-ce que de baricader devient le seul moyen? Pourquoi et pourquoi ne pas avoir la liberté de choisir?

  2. Valérie Turmel

    Suite à un appel chez HydroQuébec, une femme nous a répondus que « tous les compteurs » seront remplacés étant désuait et que oui nous pouvons refuser le compteur intelligent mais qu’à partir de cela nous aurons un compteur non-comuniquant et ce aux frais d’intallation de 15$ à part le 5$/mois pour le releveur. Cela est abérant, nous ne serions pas supposer de déboursser quoi que se soit! Il y a-t-il qu’en baricadant notre compteur que nous sommes « safe »?? Puis-je revenir sur ma décison et exiger aucun frais? J’ai pourtant tout essayer😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :