La Presse a publié aujourd’hui, 22 octobre 2018, un texte racontant brièvement la situation d’un citoyen vivant sans électricité PCQ il refuse qu’Hydro-Québec installe un compteur nouvelle génération chez lui.

Le texte ne laisse toutefois aucune place aux informations scientifiques et analyses politiques solides qui circulent au Québec et ailleurs dans le monde sur la santé, la sécurité, le droit à la vie privé et la démesure judiciaire de la société d’État. C’est dommage. Les limites de temps et d’espace dans un journal quotidien permettent rarement aux journaliste d’aller au fond des histoires.

« François » (nom fictif) est autrement plus informé des enjeux que le texte de La Presse laisse entendre. Merci, François, de poser ce geste très difficile pour ne pas laisser la situation sombrer dans l’oubli.

Malgré ses lacunes, nous espérons que le texte de La Presse inspirera quelques-uns à faire les recherches nécessaires pour mieux comprendre l’ensemble de la situation, pas seulement le discours d’Hydro-Québec qui est partie et juge dans toute cette histoire.

Cliquez ici ou sur l’image pour lire l’article de Mme Hélène Baril dans La Presse.

Image La Presse 22 octobre 2018

Publicités