Des nouvelles de Sherbrooke où Hydro-Sherbrooke procède à des mises en demeure officielles auprès de ses abonnés récalcitrants.
Nous publions ici une lettre reçue d’une dame avec son autorisation :
 
« Lundi passé j’ai reçu, par huissier, une mise en demeure venant d’un bureau d’avocat, me donnant 10 jours pour enlever la barricade, qui selon eux, empêche l’entretien et l’inspection des trois compteurs de mon immeuble, en alléguant que ceux-ci doivent être changés.
 
Depuis l’automne 2017, j’ai envoyé par trois fois des lettres par courrier recommandé leur mentionnant mon refus de changer les compteurs.
 
Mon locataire a reçu la même lettre que moi dans laquelle on nous menace d’imposer des frais pouvant atteindre 2000 $ et qu’ils intenterons des poursuites judiciaires contre nous, sans aucun autre avis, si je ne corrige pas la situation d’ici le 19 juillet.
 
Je suis un peu désespérée, ne sachant plus que faire. Vous est t-il possible de m’aider et m’éclairer dans cette mésaventure?
 
Merci pour votre bon travail et c’est grâce à vous si j’ai su résister. »
_____________________
 
Nous avons contacté Me Charles O’Brien qui a aussitôt accepté de la conseiller sans frais. Encouragez-le dans sa lutte contre les CEM en visitant ce site web !
Advertisements